bertrand-vilmer

Bertrand Vilmer : biographie, parcours et décorations

4.7
(3)

Reprendre le CV de Bertrand Vilmer confine aux douze travaux d’Hercule, tellement le curriculum de l’expert né le 24 juillet 1954 à Vesoul est impressionnant. Cela vous donne une idée sur le niveau d’expertise de cet ingénieur aéronautique et spatial (Ecole de l’Air), titulaire du brevet de pilote d’essais expérimental, pilote de chasse et pilote de ligne… rien que ça ! Retour sur le parcours de Bertrand Vilmer

Formation et parcours professionnel de Bertrand Vilmer

En 1979, Bertrand Vilmer obtient son titre d’ingénieur aéronautique et spatial de l’Ecole de l’Air. L’année suivante, en 1980, il est breveté pilote de chasse (T 33, Tours), puis pilote hélicoptère en 1982 à Chambéry, totalisant 5 500 heures de vol réalisées sur plus de 85 types d’avions et d’hélicoptères. Passionné par son domaine, il ne s’arrête pas en si bon chemin et obtient son brevet de pilote d’essais expérimental en France à Istres (EPNER) en 1985, puis en Angleterre (ETPS).

Bertrand Vilmer, expert aeronautique

Bertrand Vilmer entame sa carrière professionnelle en 1982, en tant que pilote en unité de recherche et sauvetage Puma SAR à Istres. Il y restera jusqu’en 1985, année où il devient pilote d’essais au centre d’essais en vol d’Istres : vol moteur (TM 319/Fadec) et optronique. Au fil des années de pratique, Bertrand Vilmer gagne en expérience, ce qui aide à le propulser au rang de responsable d’une promotion de l’Ecole Polytechnique et à prendre divers postes de commandement en France, dont celui de commandant en second de l’Ecole de l’Air à Salon-de-Provence. Ensuite, il quitte l’Hexagone pour prendre le poste de Chef d’Etat-Major interarmées des forces françaises du Cap-Vert à Dakar. On est en 1999. 

La carrière dans l’administration et dans le privé

Monsieur Bertrand Vilmer

A son retour du Sénégal en 2001, Bertrand Vilmer est nommé commandant de la base aérienne 107 de Villacoublay. Il y restera jusqu’en 2004, année à laquelle il prend la direction du Renseignement Militaire de Paris, en charge de l’exploitation et de l’orientation du renseignement au profit de l’Etat-Major des Armées du Cabinet du ministre de la Défense et des Hautes Autorités Gouvernementales (mission de liaison auprès du Cabinet du ministre de la Défense). 

En 2007, Bertrand Vilmer intègre le ministère des Finances, et plus précisément la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects (DGDDI), en qualité de responsable aéronautique à Paris. Ces expériences ajoutent une autre corde à l’arc du pilote de chasse et de ligne. Il est alors également qualifié pour enfiler la casquette de dirigeant, d’administrateur et de décisionnaire. 

C’est à ce moment que sa carrière prend une nouvelle tournure, après avoir été nommé vice-président d’Arianespace en 2007. Membre du comité de direction de l’entreprise, Bertrand Vilmer est en charge des négociations des licences d’exportations avec les autorités américaines, de l’intégration des partenaires étrangers de la société en Guyane, de la définition et de la mise en œuvre de la politique sécurité de l’entreprise (à partir de 2008). En parallèle, il travaille pour le compte d’Hélicoptères de France SA (HdF). En 2010, il est appelé au Conseil d’Administration de la compagnie par Euromédia, l’actionnaire majoritaire d’Hélicoptères de France. Peu de temps après, il en devient le président-directeur général.

Création d’ICARE en 2011

Alors qu’il est président-directeur général de HdF, Bertrand Vilmer prend son monde à contre-pied en créant ICARE en 2011, une entreprise née du ressenti qu’il y a un vide à combler dans le domaine de l’expertise aéronautique et spatiale. Cabinet indépendant, ICARE est spécialisé dans plusieurs domaines d’intervention, à savoir :

  • L’expertise aéronautique et spatiale ;
  • Le courtage aérien et l’affrètement d’hélicoptères ;
  • Le transport aérien ;
  • La formation et l’accompagnement des entreprises du domaine aéronautique et spatial ;
  • La maîtrise d’œuvre et l’architecture de réponses à des appels d’offre complexes ;
  • Les activités des agents et courtiers d’assurances et de l’expertise aéronautique technique, réglementaire et financière.

Bertrand Vilmer consultant pour l'aerien et l'aerospatial

Au sein d’ICARE, Bertrand Vilmer anime une équipe d’experts et de professionnels de haut niveau dans tous les domaines de l’aéronautique et du transport aérien et spatial. Nous l’avons vu, l’une des spécialisations du cabinet a trait au courtage aérien. Très vite, ICARE devient la référence en matière de ventes d’heures de vol clefs en mains aux Etats. 

En 2016, Bertrand Vilmer décide de se dédier exclusivement au développement d’ICARE, et quitte donc son poste de PDG de HdF. Il entame sa stratégie de croissance en acquérant plusieurs entreprises spécialisées dans des domaines spécifiques de l’aérien et de l’aéronautique. Grâce à ces acquisitions, ICARE, rebaptisée ICARE Group, se transforme en groupe d’entreprises.

Ainsi, le groupe mené par Bertrand Vilmer regroupe un ensemble de produits et services complémentaires dans l’industrie aéronautique, ce qui lui permet de nouer plusieurs partenariats avec des entreprises privées et publiques de référence, notamment EDF/RTE, ENEDIS/INEO, International SOS, Capgemini… 

Officier de la légion d’honneur et de l’ordre national du mérite, médaille de l’aéronautique : une expertise reconnue 

Bertrand Vilmer pilote d'essai et pilote de chasse

Bertrand Vilmer collectionne les succès dans le domaine de l’industrie aéronautique et spatiale. Son expertise, les différentes missions qu’il a menées, son expérience du terrain et la réussite de son groupe ICARE font de lui un profil unique dans le secteur. Sans surprise, les nominations ne tardent pas à affluer : expert de justice près la Cour d’appel de Paris et agréé par la Cour de cassation (aéronautique et transport aérien), et la présidence de la compagnie nationale des experts judiciaires en aéronautique et espace français, dont il est membre fondateur. Bertrand Vilmer est également membre de la compagnie des experts ingénieurs de la Cour d’appel de Paris. Reconnaissance ultime de son expertise et de sa carrière exceptionnelle, Bertrand Vilmer est couronné officier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre national du mérite, médaille de l’aéronautique. 

Bertrand Vilmer, l’expert – consultant 

Véritable référence dans le domaine aéronautique et spatial, monsieur Bertrand Vilmer est souvent convié à donner son avis d’expert sur les causes possibles d’un accident aérien. On l’a d’ailleurs beaucoup entendu s’exprimer sur les problèmes de BOEING lorsque les avions du constructeur américain avaient connus plusieurs crashs à peu de temps d’intervalle. Ce fut notamment le cas en 2019, avec le crash du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines, qui s’est écrasé au décollage, faisant 157 morts. Un événement tragique qui a mobilisé les médias aux quatre coins du monde, avec une question en filigrane : que s’est-il passé exactement ? Pourquoi le Boeing 737 s’était-il écrasé quasiment au décollage ?

Bertrand Vilmer invité de public sénat

Pour répondre à ces questions, les médias en France se sont tournés vers Bertrand Vilmer. L’une des questions qu’on avait posé à l’expert était de savoir s’il fallait copier la Chine, et interdire la circulation aérienne du modèle Boeing impliqué dans ce terrible accident, le 737-Max 8. Pour Bertrand Vilmer, il fallait absolument clouer tous les Boeing 737-Max au sol. Pour appuyer sa position, l’expert aéronautique avait fait le rapprochement avec un autre crash survenu peu de temps avant celui de l’avion d’Ethiopian Airlines et impliquant le même modèle. De fait, la thèse de l’accident dû à la vétusté était écartée, car il s’agissait de modèles d’avions récents. 

Missions particulières 

Au cours de sa carrière, Bertrand Vilmer a effectué de nombreuses missions et longs séjours en Afrique (de 5 semaines à 2 ans), dans les territoires antarctiques et australs français, aux Kerguelen, au Centre Industriel du Pacifique, en Guyane, au département des opérations de maintien de la paix de l’ONU à New York, en Europe balkanique, en Asie centrale, au Kazakhstan (Baïkonour) et en Russie. En 2016 il créé  une  structure réglementaire, validée par une décision interministérielle publié au Journal officiel de la république française permettant à des unités militaires d’acquérir des heures de vol  sur un appareil civil. En 2017, 2018 et 2019,  il réitère en mettant à disposition des appareils civils  au profit de l’armée de l’air, de l’armée de terre et de la Direction Générale de l’armement. 

Bertrand Vilmer pdg d'icare group

Bertrand Vilmer est par ailleurs membre de l’académie de l’Air, professeur à l’institut de formation universitaire et de recherche sur le transport aérien (IFURTA). Amateur de sport, le pilote de chasse et de ligne et expert en aéronautique et le vice-président du club de rugby professionnel de Massy Essone (Pro D2 – National).

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.7 / 5. Vote count: 3

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.